Les étapes du plaquage

Exercices et skills de défense infividuelle

+100 exercices

Une base de données d'exercices en vidéo pour travailler le plaquage au rugby, quel que soit votre catégorie

Progression

Le geste du plaquage est particulièrement difficile à travailler. Vous trouverez des exercices expliqués et détaillés suivant une progression logique

Introduction

Présentation de l'habileté motrice du plaquage et de sa complexité de travail

1. Le cadrage défensif

Exercices vidéos sur défendre à l'intérieur, passer en fréquence et travailler sur l'appuis fort lors du plaquage

2. Impacter sur le plaquage

Skills sur la capacité à imposer son impact lors du plaquage en se coordonnant et en se gainant

3. Utiliser les bras sur le plaquage

Quelle position pour les bras? Comment optimiser leur utilisation à travers des exercices en vidéo

4. Les jambes

Quelle utilisation des jambes sur le plaquage pour être efficace

5. LA double action

Les joueurs doivent apprendre à plaquer et se remettre le plus rapidement sur leurs appuis pour contester ou contre rucker

Commet plaquer? 5 étapes pour apprendre le plaquage

1. Exercices vidéos sur le CADRAGE DEFENSIF AU RUGBY

1.1 Se mettre à l'intérieur pour plaquer

Dans la vidéo ci contre, tu découvriras la façon dont je présente les exercices sur la défense à l’intérieur lors du cadrage défensif.

Réussir à se mettre à l’intérieur de son vis à vis avant d’engager la montée défensive est important pour plusieurs raisons

  • Engager la bonne épaule
  • Mettre la tête du bon côté
  • contrôler si il y a décalage
  • pousser le porteur de balle vers la touche
  • être sur de ne pas se faire prendre intérieur
  • C’est une base importante pour apprendre le plaquage au jeune (ou au moins jeune) de commencer par ce qui peut être considéré par beaucoup comme des généralités, mais cela reste important de le valider avant d’avancer. Et puis une bonne piqure de rappel pour “ceux qui savent déjà plaquer” est une bonne chose !!

    Si tu te demandes pourquoi les exercices ne sont pas tous bien réalisés, saches que c’est normal, les joueurs sont là pour apprendre et progresser ! J’espère qu’en les faisant travailler, on a pu corriger leurs habiletés motrices, leurs conduites, et leur façon d’appréhender le plaquage pour répondre à différentes contraintes.

    Que vous souhaitiez travailler ou apprendre le plaquage sur des U10 U12 U14 ou des plus vieux pour perfectionner la technique de vos joueurs, défendre à l’intérieur est indispensable.

L’identification du sens de jeu est une étape primordiale pour l’apprentissage et le travail du plaquage chez les joueurs de rugby, mais il ne faut pas négliger la complexification du traitement des informations et la réaction collective.

Vos joueurs de rugby doivent tous parler le même langage sur le terrain et réagir de la même manière pour défendre tous à l’intérieur. En effet, si un joueur défend à l’extérieur, monte trop vite ou ne monte pas, il est plus facile pour l’attaquant de franchir.

Dans cette situation d’entraînement sur le plaquage, et plus particulièrement sur le cadrage défensif au rugby, on va s’attarder sur la capacité des joueurs à tous identifier collectivement le sens de jeu et adapter leur réponse ensemble.

Cette situation est idéale pour l’apprentissage du plaquage chez les jeunes joueurs et les débutants. Pour initier l’action du plaquage au rugby, les joueurs doivent identifier comment défendre à l’intérieur du porteur de balle. Cela leur permettra de se positionner correctement lors de la montée défensive, et d’engager la bonne épaule en plaçant leur tête du bon côté.

C’est indispensable pour limiter les risques de blessures et de commotions cérébrales qui sont trop souvent du à un mauvais positionnement lors du plaquage. Cet exercice de plaquage au rugby convient parfaitement à des U10 ou des U12. Ce travail peut être utile pour un entraînement de plaquage sur des U14

Sur cette situation de défense au rugby, j’ai été trop ambitieux par rapport au public que j’avais. J’ai voulu aller trop vite par rapport à leur apprentissage, mais je me suis dit que j’allais vous la partager pour vous permettre de ne pas faire les mêmes erreurs que moi et vous donner mon ressenti sur cet exercice de cadrage défensif.

Le fait de se décaler sur le temps de passe est une donnée importante pour comprendre comment défendre au rugby. En effet, quand le ballon est en suspension, il n’est pas possible que l’attaque change de direction, ou change le sens du jeu. C’est le moment durant lequel il y a le moins d’incertitude.

Glisser sur le temps de passe permet au défenseur de combler le retard qu’il a individuellement par rapport à son vis à vis, ou que collectivement les joueurs ont par rapport à l’attaque.

Par exemple, sur phase statique, les joueurs en défense ont deux ou trois joueurs dans le champs profond, et l’attaque à donc toujours un surnombre et des décalage. L’objectif de la défense et de combler ces décalages en glissant le plus rapidement possible.

En vérité c’est beaucoup plus compliqué que ça, et ça s’appelle la distribution défensive. Je vous propose une formation dessus qui est très intéressante.

Echauffement sur le plaquage au rugby sur un public de U18. Cet exercice sur le cadrage défensif est très intéressant car il fait appel à de nombreuses ressources des joueurs. Il est dynamique et permet aux joueurs de ne pas avoir de temps d’attente et de répéter un maximum de fois pour automatiser la montée et l’identification de la bonne épaule à engager lors du plaquage.

C’est un exercice de travail de la défense au rugby mettant en jeu différentes ressources:

  • Le développement des qualités physiques des joueurs
  • la perception et le traitement des informations
  • la capacité à identifier la bonne épaule à engager

Cet exercice de plaquage au rugby peut être travailler sur de nombreux publics à des fins diverses. Il ne faut pas hésiter à l’adapter en échauffement ou en travail physique

Pour accéder à ce drill de défense cliquez ici

Cette partie consacrée aux exercices de défense sur le plaquage au rugby traite uniquement de la phase du cadrage défensif. Le cadrage défensif comporte plusieurs point et les entraînements qui sont proposés ici sur cette page ne sont que sur la partie d’entraînement dédiée à l’apprentissage chez vos joueurs de rugby de défendre à l’intérieur de son vis à vis.

Pour cela, le défenseur doit être capable d’identifier le sens du jeu, et de défendre avec son épaule extérieur sur le défenseur.

Ce dernier exercice de défense de rugby se fait avec un joueur qui à chaque fois qu’un attaquant entre sur le terrain doit identifier le sens du jeu, pour aller toucher un plot et se mettre à son intérieur pour défendre

1.2 Fréquence d'appuis

Cette phase est basée sur l’approche du défenseur pour aller plaquer le porteur de balle. Le défenseur doit être capable de monter très vite pour gagner du terrain, de passer en fréquence sur la pointe des pieds quand il est à 2-3m de l’attaquant et de réaccélérer pour imposer son plaquage.

En effet, si le défenseur ne passe pas en fréquence mais arrive comme une fusée, il aura énormément d’amplitude entre ses appuis, et si l’attaquant fait un pas de côté ou change sa trajectoire de course, le défenseur ne sera pas en mesure de changer de direction, car il sera en suspension !

La distance à laquelle l’attaquant passe en fréquence va varier en fonction de nombreux paramètres (comme le geste du plaquage en règle général!!). Cela dépendra de ses qualités athlétiques par rapport à l’attaquant. Si l’attaquant est capable de changer rapidement de direction plus rapidement que son adversaire, par exemple un ailier face à un pilier (je sais elle est facile celle là!), il pourra se permettre de ne pas passer en fréquence ou de le faire très proche uniquement pour poser son appuis fort.

La fréquence d’appuis est un réel problème chez les rugbyman. Nous sommes très peu éduqués sur les qualités athlétiques et la motricité en général, et quand cela se fait, il est généralement trop tard pour avoir un gain significatif ! Je préconise très fortement (je suis préparateur physique quand même !!) d’intégrer un maximum les échelles de rythmes et de la motricité dans toutes vos situations et à partir du plus jeune âge !!

Le travail de cette fréquence d’appuis vous permettra de gagner sur tous les domaines: les qualités athlétiques de vos joueurs, et pour ceux qui n’aiment pas la préparation physique et qui aiment les mots simples: ils vont « casser des reins en attaque et « mettre des gros timbres en défense »!

Les U12 au rugby font partie de cette catégorie de joueurs sur lesquels le travail physique et le développement des qualités athlétiques à un réel impact. Les exercices de défense en U12 permettront à vos joueurs de développer de nombreuses qualités athlétiques pour réagir plus vite, avoir plus d’appuis etc…

Ce qui est intéressant sur ce travail avec les joueurs, c’est qu’on peut observer dans les vidéos qui suivent et sur le plaquage en général, que les plus grands, qui le travaillent depuis plusieurs années sont redoutablement plus efficaces que les U13 qui le découvrent.

Allez c’est parti pour le VITE-LENT-VITE

Cette exercice d’entraînement sur la défense est très très intéressant sur un public de U18. Le défenseur et le bouclier partent en même temps. Le défenseur passe en fréquence en attendant que le bouclier s’engage dans une des deux portes. A ce moment là, le défenseur vient l’impacter à intensité modérer.

A travers de nombreux entraînements, échauffement et exercice sur le travail de la fréquence au rugby pour améliorer la qualité de montée défensive sur le plaquage, j’ai pu noter une évolution flagrante de la qualité de mes joueurs sur les qualités de réactivités et de fréquence d’appuis.

En effet, au rugby, nous sommes un peu des handicapés moteurs en comparaison au football. Je prends un exemple très simple: prenez les séniors de votre club (on oublie les clubs pro !), et mettre les sur des échelles de rythme avec des pas simples. Vous allez vous tordre de rire. Au football, à 5 ans, les joueurs sont capables de faire tous les pas. J’ai travaillé avec des jeunes haut niveau sur le tennis en faisant de la préparation physique, et j’ai été affolé de voir ce que des jeunes de 8 ans pouvaient faire en terme d’appuis.

Maintenant prenez nos petits U8 ou U10 sur un exercice de défense où l’on travaille la fréquence d’appuis pour le plaquage par exemple (même si sur les U8 ça n’a pas de sens), et vous allez pleurer en voyant la motricité de nos jeunes.

Bref revenons à cet exercice de défense qui fait appel à de nombreuses ressources.

Cette exercice est une situation typiquement utilisé sur des entraînements de football américain, dans laquelle le défenseur est en opposition avec un joueur qui le retient. Il travaille en fréquence avec ses appuis contre une résistance.

A un moment le joueur résistant se décale pour laisser le défenseur gagner du terrain rapidement, passer en fréquence, puis réagir pour engager son épaule et sa tête du bon côté sur le plaquage d’un boudin.

La motricité nécessaire à la réalisation d’un exercice de défense au rugby comme ça se travaille. Réussir à faire comprendre aux joueurs les attendus d’une telle situation n’est pas évident, mais plus ils seront à l’aise physiquement avec leur fréquence d’appuis, plus ils verront l’utilité de cette dernière, plus ils seront aptes à répondre favorablement aux exigences que vous leurs mettrez dans vos entraînement.

Cette exercice de rugby est basée sur la perception du joueur et le traitement des informations. L’attaquant annonçant une ou plusieurs couleur, le défenseur doit aller toucher les plots successivement en gardant une fréquence d’appuis, puis monter pour cadrer l’attaquant en gagnant du terrain rapidement, et à distance de charge repasser en fréquence pour finir le cadrage.

L’évolution de cette situation se fait avec un jeu en miroir ou le défenseur doit suivre l’attaquant.

La dernière évolution est plus complexe, car 2 attaquants et 2 défenseurs se croisent et la perception et le traitement des informations devient plus complexe, mais ils doivent réussir à garder cette fréquence d’appuis.

Cette situation est une situation d’échauffement et je dirais même qu’il serait judicieux de l’adapter sur un échauffement avant de la préparation physique pour vos joueurs. Le passage en fréquence au rugby est difficile, donc sur vos exercice de plaquage, avec le cadrage défensif, ce sera un grand chantier de faire progresser vos joueurs sur leur capacité à changer de rythme et passer de l’amplitude à la fréquence d’appuis.

Cet exercice d’échauffement sur la plaquage est donc bien à coupler avant de la préparation physique. L’objectif est que les joueurs arrivent à changer leur fréquence d’appuis en le forçant par rapport au jeu. Cette situation est des plus basiques, mais juste en la mettant en place vous verrez les lacunes des joueurs d’un point de vue moteur.

Je pense qu’en travail préalable au plaquage sur des entraînement de défense U8 U10 ou U12 c’est un travail facile à mettre en place et à faire intégrer par vos joueurs.

Pour l’avoir mis en place sur un public de Fédéral 2, on s’aperçoit de l’handicap moteur d’une grande partie de l’effectif. Il ne faut pas sous estimer le développement de la fréquence chez vos joueurs dès le plus jeune âge sur vos exercices de montée défensive au rugby.

Cet exercice sur la plaquage au rugby avec la fréquence d’appuis a été réalisé sur un public de U12. Il y a énormément de travail physique, sur des qualités d’appuis et de motricité. Quand j’emploie le terme « Physique », je ne parle pas de faire de la musculation ou du fractionné.

La vitesse, la coordination, la dextérité, vitesse de réaction etc… appartiennent pour moi aux qualités physiques des joueurs.

Il est pour moi indispensable de développer ces qualités physiques chez vos joueurs de rugby le plus tôt possible. Plus elles seront travaillées et sollicitées sur vos entraînements, plus vos joueurs vont progresser et assimiler rapidement de nouvelles habiletés motrices.

Une grande partie des exercices de rugby que je vous propose ici sont basés sur le développement individuel des joueurs, leur technique et leurs qualités athlétiques et physiques.

Dans cet exercice de plaquage au rugby, les joueurs ont une tâches motrices, et même physique pour certains à réaliser, avant de monter pour gagner du terrain, passer en fréquence et impacter le bouclier qui avancera.

La prise d’information sera nécessaire pour que les joueurs réussissent la situation de défense

Je pars toujours du principe que le travail de fréquence dissocié est intéressant, mais que c’est toujours plus formateur de complexifier en ajoutant une tache motrice ou de réflexion, avant pendant ou après.

Cette situation reprend l’ensemble du travail effectué préalablement sur le cadrage défensif, à savoir identifier le sens de jeu, défendre à l’intérieur, garder son bassin et ses épaules orientées vers le porteur de balle et l’en but adverse, gagner du terrain rapidement, passer en fréquence pour finir le cadrage de son vis à vis.

Elle peut être adaptée sur des entraînement de rugby sur le plaquage pour des U10, U12 ou U14 et même chez des plus vieux avec des contraintes et des consignes différentes.

Pourquoi la fréquence est elle importante sur le cadrage défensif? Elle permet de réagir plus vite au changement de direction de l’attaquant pour venir mettre son appuis fort (le point suivant 1.3)

L’objectif de cet exercice de rugby est de forcer les défenseurs à passer en fréquence pour réagir à la perception d’une information visuelle au dernier moment.

Le défenseur avance pour gagner du terrain, lorsqu’il arrive entre les deux piquets jaunes il passe en fréquence et le bouclier se décale à gauche ou à droite du boudin. Le défenseur doit alors engager la bonne épaule, la bonne jambe.

Durant cet entraînement de rugby sur la défense et le passage en fréquence, il faut que vos joueurs comprennent que le Vite Lent Vite dont on parle (moyen mnémotechnique simple) n’est pas réellement vrai. On devrait dire: « Vite-Fréquence-Vite », mais vous me l’accorderez ça sonne vraiment pas bien.

Sur le cadrage défensif au rugby et dans les exercices ici présents, vous devrez lors de vos séances insister sur le fait de passer en fréquence en continuant à gagner du terrain

Une fois que la fréquence sur le cadrage défensif au rugby est intégrée par vos joueurs, il est important d’automatiser ce geste pour le recontextualiser dans des situations ou tout va plus vite.

Dans cette exercice le défenseur doit gagner du terrain en gardant les épaules et le bassin orienté vers le boucliers. Cela veut dire qu’il doit se déplacer latéralement en pas chassé. Il faut impérativement éviter les courses latérales qui vont faciliter le travail de l’attaquant sur le duel.

La montée défensive au rugby pour travailler des exercices de plaquage est complexe. Il faudra trouver l’équilibre en fonction du niveau de vos joueurs pour ne pas les saturer d’informations et les mettre dans une situation d’échec irrémédiable mais qu’il ne soit pas non plus dans une situation de confort qui nuira à l’attention et l’entrainabilité de vos joueurs

Ce circuit de préparation physique au rugby est axé sur le cadrage défensif et la répétition de fréquence lors de la montée avec de l’accumulation de fatigue.

Il est intéressant pour vos joueurs de toujours avoir la lucidité avec la fatigue qui se fait sentir dans un match de garder cette fréquence qui leur permettra de bien se positionner pour réussir leur plaquage.

1.3 Appuis fort exercice sur plaquage

L’appuis fort va vous permettre de réussir à imposer des plaquages offensifs. C’est très important tant pour se protéger et réaliser le geste correctement, que pour marquer physiquement et psychologiquement l’adversaire.

Réussir à mettre un appuis fort permet d’augmenter ses chances de contester ou contre rucker pour récuperer le ballon. Découvrez tous les exercies en vidéo sur l’appuis fort lors du travail du plaquage au rugby

Dans cette partie vous découvrirez le cadrage défensif à travers 3 étapes très importantes:

  • Défendre à l’intérieur
  • La fréquence d’appuis sur le plaquage
  • Mettre un appuis fort

Ce seront les 3 éléments à voir dans cette partie sur les exercices de cadrage défensif sur le plaquage au rugby

Avant d’aller plus loin, je t’encourage à regarder la vidéo ci contre que tu trouveras sur Youtube, dans laquelle je te présente ma vision du plaquage et la façon dont je l’aborde

Cette vidéo entraînement du plaquage au rugby a été tourné avec un public de U18. C’est un échauffement sur lequel nous travaillons sur l’automatisation de l’appuis fort et la capacité des joueurs à percevoir l’information pour automatiser une réponse motrice appropriée.

Je m’explique (et me répète surement): lorsque le joueur qui défend perçoit l’information sur la direction du porteur de balle, il va devoir s’organiser pour le plaquer. Si à pleine vitesse il doit réfléchir à : ok je suis à l’intérieur check, je gagne du terrain et passe en fréquence check, je gagne du terrain et je vais mettre cette jambe ici c’est trop tard!!

Il faut conditionner les joueurs pour qu’ils automatisent cet appuis qui leur permettra de gagner l’affrontement et d’imposer leur plaquage. Peut être qu’il n’y arriveront qu’une fois sur deux, mais si on ne les entraîne pas, il le feront une fois sur 5 et si on les entraîne beaucoup peut être 4/5.

Comme vous le savez toutes les vidéos d’exercice sur le plaquage au rugby sur mon site sont sur le travail de ces spécificités, car je suis persuadé qu’il faut exceller dans les détails, et que le globalou sur le travail du plaquage ne sert à rien.

On ne peut pas tout travailler en même temps.

Cette situation est idéale pour travailler l’appuis fort en coopération et l’automatiser sur un échauffement. Il peut convenir à des U10, U12, U14 pour travailler le plaquage comme a des U18 ou des Seniors.

La très faible intensité permet de répéter et de ne se concentrer que sur cette appuis fort en ajoutant une composante indispensable, la perception et le traitement des informations afin de réagir instinctivement à la position de l’adversaire par rapport à soi et conditionner vos joueurs sur l’appuis fort au plaquage.

Il est possible de mettre les joueurs par deux et de suppirmer les relayeurs, ce qui augmentera énormément le temps de passage.

L’avantage du relayeur sur le lancement, c’est qu’il donne un sens de jeu, et que sur le temps de suspension du ballon, le défenseur a le temps de s’organiser pour mettre son appuis fort. Si les joueurs sont en opposition directe, le skill de défense devient plus difficile, car l’attaquant à un temps d’avance sur le défenseur.

Cette vidéo d’entraînement plaquage sur l’appuis fort est très intéressante pour entrer dans la séance avec un travail de coopération sur le thème de la défense. Il faudra néanmoins veiller à avoir suffisamment de ballons. Limiter le temps d’attente voir le supprimer sur toutes vos situations en collectif réduit est indispensable !!

Cette vidéo d’exercice de plaquage au rugby vient des Jaguares en Argentine. Les joueurs répètent, sans incertitude mais avec de la vitesse et un peu d’intensité, le cadrage défensif avec la répétition d’appuis fort.

Les joueurs développent leur technique individuelle sur des situations très fermés pour conditionner leur corps à réagir lorsqu’ils seront en situation de match.

Nous pouvons voir que même chez les joueurs de rugby professionnels, ils n’arrivent pas à chaque passage à mettre leur appuis fort pour faire reculer l’adversaire, mais nous noterons quand même que le nombre de passage réussis est important.

C’est dans cet objectif que nous devons travailler, réussir à augmenter le nombre de plaquage offensif durant le match.

Les exercices d’appuis fort au plaquage sont indispensables pour progresser et apprendre à traverser son adversaire. Vos joueurs de rugby doivent le plus rapidement comprendre cette notion, dès les U10, pour que leur vision du plaquage et le développement de cette habileté si spécifique au rugby se construisent autour de cette notion.

Mettre son appuis entre les jambes de l’adversaire pour pousser avec la jambe et le faire reculer. Les vidéos d’exercice de plaquage sur cette section seront toutes accès sur l’appuis fort.

L’appuis fort au rugby peut se travailler à tous les niveaux avec des contraintes de temps, de réaction et de pression différentes.

Cet exercice de rugby sur le plaquage convient parfaitement sur l’école de rugby pour mêler développement moteur et acquisition de l’habileté motrice ciblée. Les joueurs enchaînent des exercices physiques de motricité et développement athlétique, avec de la prise d’information pour y mettre la pose de l’appuis fort sur le plaquage.

Ce genre d’exercice de rugby sur la défense est très bien pour des plus vieux également mais ce sera plus sur de la préparation physique où les exercices préalables à l’appuis fort devront être exigent physiquement

Cet exercice de plaquage est un des plus intéressants que j’ai pu rencontrer. En vérité, ce n’est pas la situation d’entraînement en elle même que je trouve intéressante, c’est l’utilisation du matériel, en l’occurrence un FitBall, pour isoler et travailler spécifiquement l’habileté motrice de l’appuis fort sur le plaquage au rugby.

En effet, l’absence d’appuis fort en essayant de plaquer un FitBall se caractérisera par un « cul » monstrueux. Avec la vitesse du porteur de FitBall et la vitesse du défenseur, si le défenseur ne mets pas d’appuis fort, il va rebondir contre le FitBall et sera projeter en proportion de la force dégagée par la vitesse des joueurs.

A l’inverse, si il arrive à mettre son appuis entre les jambes de l’attaquant, c’est le FitBall qui sera repoussé très loin.

Cette vidéo d’exercice de plaquage au rugby est sur des U14. Ils commençaient tout juste leur apprentissage de la défense. Il y a donc de nombreuses erreurs de positionnement, mais je souhaitais partager avec vous la méthode qui permet de mettre de la variation sur vos situations.

Une fois que vos joueurs sont conditionnés sur l’appuis fort pour plaquer au rugby, il est important d’augmenter les contraintes et dans le cas présent cela se matérialisera par la vitesse que vos mettre l’attaquant pour changer de direction. Il n’est pas obligatoire, et je le déconseille même, de mettre du contact.

Cela nuirait au transfert de la compétence appuis fort avec plus de vitesse. La guerre et les chocs impacts sont le dimanche lors du match. Si vos joueurs ne savent pas s’engager et se livrer physiquement, la problématique n’est pas la technique de plaquage mais la volonté de vos joueurs de plaquer. Le problème à régler se trouvera ailleurs, mais ici je ne parle que de conditionner le corps pour automatiser une habileté motrice !

Dans cette vidéo d’entrainement au plaquage, les deux joueurs seront face à face et le porteur de balle décidera quand il déclenchera le duel. L’intensité des courses et des appuis sera réelle, mais il n’y aura pas de contact.

Le défenseur se contentera de mettre son appuis fort et de repousser l’attaquant sans finir le geste.

Cet exercice de rugby je l’ai mis plus avec un accent sur la préparation physique. Il s’agit à l’intérieur d’un rectangle de sortir des boucliers, en utilisant les habiletés qu’on a vu préalablement à savoir, défendre à l’intérieur de l’attaquant, passer en fréquence, puis l’appuis fort pour repousser le bouclier à l’extérieur du triangle.

Cet exercice de défense au rugby qui semble anodin est en réalité très physique pour les joueurs car il ne s’arrête pas. C’est à vous en tant qu’entraîneur de trouver le juste milieu pour ne pas avoir trop de déchet sur l’appuis fort, le positionnement de la tête etc… et l’intensité et la durée que vos joueurs doivent mettre

Cette vidéo d’exercice de défense au rugby est un très bon moyen pour vous de tester l’acquisition de l’appuis fort par vos joueurs avec une accumulation de fatigue.

Cette exercice a surement été mis trop précocement au vu de l’acquisition des joueurs de l’appuis fort sur le plaquage. Nous étions en plein sur cette composante, et j’ai souhaitais complexifier la prise d’information par un régulation motrice avant (passer sous un fil).

Je me suis heurté à trois problématiques:

  1. Les joueurs ne maîtrisaient pas l’appuis fort et il y a avait trop de déchet je pense pour travailler efficacement (positionnement tête, fréquence, appuis fort)
  2. Ils avaient pour la plupart du mal également à faire un demi squat pour avancer en gardant le dos droit en sortant les fesses
  3. Ils avaient non seulement la contrainte motrice de passer sous la corde à gérer, mais la gestion de l’objet du défenseur, le FitBall qui leur mettait la pression, car ils avaient compris que sans appuis fort c’était perdu !

Je pense tout de même que cette situation leur a apporté d’un point de vue moteur, mais je ne suis certain qu’elle ait été optimale pour travailler l’appuis fort sur le plaquage. Je pense néanmoins que ça les a fait progresser sur leurs qualités athlétiques et motrices, car les joueurs ont appris à gérer une nouvelle contraintes motrices à laquelle ils n’étaient pas habitués.

Il faut partir du principe que sur vos situations, même si elles sont ratées rugbystiquement et qu’on passe à côté – ce qui est normal nous ne sommes pas des entraîneurs pro -, si nous rattrapons la situation avec une habileté motrice que les joueurs apprennent, ça sera utile !!

Dans cette partie vous découvrirez le cadrage défensif à travers 3 étapes très importantes:

  • Défendre à l’intérieur
  • La fréquence d’appuis sur le plaquage
  • Mettre un appuis fort

Ce seront les 3 éléments à voir dans cette partie sur les exercices de cadrage défensif sur le plaquage au rugby

Avant d’aller plus loin, je t’encourage à regarder la vidéo ci contre que tu trouveras sur Youtube, dans laquelle je te présente ma vision du plaquage et la façon dont je l’aborde

Cette situation est vraiment un exercice d’échauffement pour faire comprendre à vos joueurs que l’appuis fort leur permettra de pousser sur leur jambe et de faire reculer l’attaquant.

Je pense que cette situation est très très bien pour une compréhension et un vécu moteur des joueurs sur les sensations de l’appuis fort.

Pour moi elle est à mettre avant un autre exercice en introduction, soit pour rappel, soit en le transformant en exercice de préparation physique sur lequel les joueurs devront pousser pour soulever leur partenaire, le porter sur 10m et faire le retour, sous forme de course, de relais ou en trouvant un moyen de les mettre en opposition.

Je pense que sur un public de néophytes, le geste sera bien pour de l’apprentissage, sur un public plus confirmé, je pense que la préparation physique ou athlétique ou échauffement un peu corsé sera très bien

1.4 Situations complètes sur le cadrage défensif

Cette vidéo d’exercice sur le plaquage est ultra complète à mes yeux. Elle fait appel à de nombreuses ressources indispensables lors de cet apprentissage du cadrage défensif pour valider le travail.

Les joueurs vont progressivement se diriger à travers les évolutions vers un geste du plaquage complet.

Ils vont devoir faire appel à ce qu’ils auront appris durant le cycle de défense avec la technique de plaquage individuelle vue sur les vidéos d’exercices précédentes.

La composante technique sera primordiale, et la capacité à maintenir un cadrage réussi, car l’accumulation de fatigue les fera baisser en concentration et du déchet va progressivement apparaître.

La capacité de concentration des joueurs et d’être dur et exigeant envers eux même dans l’adversité sera importante. Cette exercice de défense est tout autant sur la préparation physique que sur la technique individuelle de plaquage des joueurs

J’apprécie particulièrement cette situation sur la défense au rugby. C’est une vidéo d’exercice sur le cadrage à 3vs3 sur un cycle dans lequel des U18 étaient sur le plaquage et l’organisation collective sur point de fixation.

C’est une situation facile à mettre en place, sur laquelle les joueurs s’auto régulent entre eux. Ils ont envie de passer, car ils doivent s’organiser collectivement pour franchir ou empêcher le franchissement en cadrant correctement.

Il ne faut surtout pas que des joueurs soient en attente, mais qu’ils soient côte à côte en train de travailler. Pour rendre l’exercice de défense plus intéressant, il est possible de le mettre en place sous forme de montante descendante. Les groupes de joueurs vont se challenger.

Dans cette situation toujours de Jaguares, le défenseur, après le cadrage défensif termine le geste du plaquage pour amener l’attaquant au sol.

Cette vidéo nous permet également de voir que toutes les situations qui sont proposées aux joueurs, indépendamment de leur nombre, se font en 1vs1 afin de multiplier les répétitions et l’automatisation du geste.

Quel que soit le collectif que vous entraînez, la répétition est importante.

Cette vidéo d’exercice plaquage au rugby est très intéressante pour une raison que j’affectionne: Il n’y a pas besoin de matériel, simplement de poteaux de rugby. Il est donc très facile de la mettre en place sur un échauffement, pour rentrer dans l’activité quand vous arrivez en retard à l’entraînement !

Et oui on arrive tous dès fois en retard à l’entraînement et c’est agréable d’avoir en stock des situations qui se mettent en place en 2mn, le temps des consignes, et qui nous laisse le temps d’aller chercher les plots, dire bonjour et installer le reste de la séance.

Ce drill de défense est intéressant, au delà de la simplicité de mise en place, par la vue du défenseur qui est obstruée par le poteau, et qui sera dans l’obligation de respecter l’étape de la fréquence sur le cadrage défensif pour partir du bon côté, se décaler et mettre l’appuis fort pour faire reculer l’attaquant !

Cette vidéo d’entraînement rugby sur le plaquage a été faîte sur un public de U14 (ou U16 je ne me souviens plus) qui était en fin de cycle sur le cadrage défensif.

Ceci est une petite vidéo d’un exercice équipe jeune U16 ou U17 je pense d’Argentine.

Les coachs demandent aux joueurs de venir cadrer et repousser l’attaquant. Il n’y a rien de nouveau sur cette situation d’entraînement rugby, mais simplement une vision similaire de l’entraînement sur un autre continent !

Cette exercice vidéo de rugby sur le plaquage est très intéressant sur sa forme et son lancement. Les joueurs revoient toutes les étapes du cadrage, en considérant que le défenseur à un temps de retard sur l’attaquant.

Cela nous permet de valider les différentes étapes que nous avons vu durant cette première étape du plaquage. Monter pour gagner du terrain, passer en fréquence, se décaler en pas chassé pour rester à l’intérieur de l’attaquant et rester avec le bassin et les épaules face à l’en but adverse et mettre son appuis fort pour faire reculer.

Cette vidéo d’entraînement sur la défense individuelle est très intéressant pour vos joueurs car il vous permettra de valider les compétences et habiletés motrices acquises et de travailler avec plus d’intensité et de vitesse entre les joueurs.

Plus haut niveau de jeu augmente, plus la vitesse et la capacité des joueurs à se déplacer rapidement pour gagner du terrain et réagir rapidement augmente.

Je pense que c’est dans cet état d’esprit que vous devez entraîner vos collectifs. On joue au rugby pour gagner des matchs, quand on est petit des tournois, et en grandissant faire des phases finales. Si on ne joue pas pour gagner, il faut aller en Folklo pour s’amuser.

La victoire fait partie intégrante de la formation, au même titre qu’accepter la défaite. Les paroles et actes que vous tenez à vos joueurs devront en revanche toujours être mesuré, surtout chez des jeunes, pour relativiser la défaite. En effet, une défaite en match de plateau U12 ou U14 n’a pas la même importance qu’une défaite en barrage U16 ou un match de monté sénior.

Je m’éloigne un peu du sujet alors revenons à cette vidéo d’exercice de plaquage très intéressante!

Cet exercice de défense au rugby est sur la capacité du défenseur à prendre rapidement l’information sur qui attaque, et s’organiser pour cadrer, monter et mettre l’appuis fort sur le porteur de balle. L’objectif de la situation était de retrouver toutes les composantes du cadrage défensif, avec la défense à l’intérieur, le gain de terrain, le passage en fréquence et l’appuis fort pour remettre de la vitesse à la fin et traverser l’attaquant.

Je pense que cette situation doit être améliorer, peut être en réduisant la distance entre attaquant et défenseur pour forcer le défenseur a réagir et s’organiser plus rapidement.

Ou peut être tout simplement qu’elle n’a pas de raison d’être, mais qu’en la regardant tu trouveras ou penseras à une mise en place différente pour ton collectif et dans ce cas tant mieux !!

Cette situation nous vient des Jaguares qui travaillent énormément sur la technique individuelle des joueurs sur le plaquage.

Dans cette vidéo, nous pouvons admirer la qualité technique des joueurs et leurs entraînabilité (d’un côté c’est leur travail!!) !

Travailler sur des gestes de technique individuelle précis avec vos joueurs sur des séquences d’entraînement permets de garder leur concentration et d’améliorer la qualité des situations que vous proposez.

Si vous proposez des situations globales sur lesquels vous travailler en même temps le cadrage, l’impact, la position des bras, l’action des jambes et le retour au jeu, il y a peu de chances pour que vos joueurs s’améliorent.

C’est pour cette raison que j’ai mis ces vidéos, afin que vous puissiez vous rendre compte de la précision du travail. Ce n’est pas parce que vous entraînez un collectif de U14 ou U12 que vous ne pouvez pas être très précis et exigent avec vos joueurs.

Sur ce qu’ils sont capables de produire, vous serez limité par leur motricité, leur compréhension, mais ne sous estimez jamais jusqu’où vous pouvez pousser les exercices !

2. Impacter sur le plaquage

2.1 Vérouiller ses bras

Le fait de verrouiller les bras au rugby permet au défenseur d’être gainé pour une meilleure transmission des forces. Les exercices vidéos sur le plaquage que vous trouverez dans cette partie isole cette habileté motrice qui va consister à automatiser chez les joueurs d’avoir les coudes le long du corps.

Les exercices de défense au rugby sont nombreux et ces vidéos ne sont pas exhaustives. Il faut avoir en tête que lors de la progression de vos joueurs sur les différentes étapes du plaquage, même si vos entraînements mettent l’accent sur une habileté motrice particulière, en l’isolant autant que possible, il ne faudra pas occulter les autres habiletés motrices acquises préalablement.

Sur le processus d’apprentissage c’est important de l’avoir en tête car c’est ce qui fera de vos joueurs des sportifs complets capables de maîtriser différents mouvement et de s’adapter dans des contextes différents. Ces vidéos d’exercices de plaquage sont donc à adapter en fonction de votre vécu, du niveau de vos joueurs et de la priorité que vous donnez à cette composante d’entraînement sur la défense.

Le fait de verrouiller les bras au rugby peut s’apprendre dès les U10 ou U12 sur leurs entraînement de défense

Pourquoi verrouiller les bras sur un plaquage?

Sur cette vidéo d’exercice plaquage au rugby, afin que les joueurs gardent les coudes serrés, après m’être demandé comment faire, j’ai ajouté des balles de tennis. Les joueurs de rugby devaient mettre une balle de tennis sous chaque aisselle. Si ils écartaient les coudes, la balle tombait.

Je suis partie sur une série d’exercices de technique individuelle sur le plaquage avec ces balles de tennis pour me diriger progressivement vers un cadrage.

Mettre des petits objets comme cela sur vos entraînement de rugby permet de faire varier vos séances et de travailler spécifiquement sur une habileté motrice et cibler un point précis.

Cette vidéo d’entraînement au plaquage est faîte sur un public de U18 mais il est possible de le travailler à partir des U14 je pense. Le travail des U12 sur des exercices de plaquage se fera plus sur le cadrage que sur cette étape qui commence à faire de vos joueurs des experts sur la technique individuelle de plaquage.

Dans cette vidéo d’exercice sur un échauffement au plaquage de l’équipe des Pumas, nous nous apercevons que même les joueurs professionnels décomposent les gestes techniques afin de les travailler à très faible intensité pour pouvoir les reproduire lors des matchs une fois que l’habileté motrice est automatisée.

Cette entraînement de défense individuelle peut être répétée sous forme d’échauffement ou de travail de technique chez les joueurs dès les U12 pour moi.

C’est à vous de trouver l’équilibre dans vos entraînements de rugby entre la partie technique individuelle et la défense collective.

Afin d’optimiser vos entraînements sur le plaquage au rugby, il faut faire appel à différents sens pour que vos joueurs apprennent une habileté motrice.

Comme je vous l’ai expliqué dans une autre partie du site, chaque individu à un mode préférentiel d’apprentissage: proprioceptif, auditif, visuel… Au délà du mode d’apprentissage de vos joueurs, ils faut qu’ils comprennent et ressentent la force qu’ils vont générer sur la poussée en gardant les coudes le long du corps jusqu’au dernier moment

Cette vidéo d’exercice sur la défense individuelle au rugby peut et doit être travaillé pour moi sur un échauffement pour amener progressivement les joueurs vers le geste définitif du plaquage. Cela leur permettra de transférer les compétences acquises sur cette situation d’entraînement et de les recontextualiser dans une intensité plus forte.

Ce travail spécifique sur la proprioception peut pour moi être travaillé à partir des U14 sur les entraînements de défense. Avant, en U12, la défense au rugby se concentre plutôt sur d’autres paramètres que la position des bras avant le plaquage !

Mais même si vous les travailler sur des plus petites catégories, si ils ne comprennent pas l’utilité où n’arrivent pas à la reproduire, ils développent leurs compétences motrices qui leurs serviront plus tard ou sur d’autres gestes.

La préparation physique au rugby est indispensable pour permettre à vos joueurs d’enchaîner des actions à hautes intensités sur la durée d’un match. Si vos joueurs se fatiguent rapidement, la qualité de leurs gestes techniques va se dégrader rapidement également.

Dans le cas du plaquage au rugby, cette vidéo d’exercice mets en place une situation dans laquelle les joueurs vont devoir enchaîner 4 cadrages défensifs successifs, avec comme geste à répéter et ne surtout pas oublier, la position de garde du boxeur, avec les coudes serrés le long des côtes, et les mains devant.

Les mains serviront à casser un éventuel raffut, et éviteront que l’attaquant puisse casser le plaquage en tapant sur le bras si il est tendu.

Cette vidéo de préparation physique sur le plaquage vous montrera que plus le temps passera, plus vos joueurs fatigueront et oublieront l’habileté motrice que vous souhaitez développer au profit d’intensité, ou d’autres habiletés motrices du plaquage. C’est à vous d’être vigilent là dessus pour que les joueurs, malgré la fatigue accumulée sur l’exercice de défense, gardent la lucidité avec le temps.

Pour moi cette situation peut être travaillée à partir des U16. Avant, je ne suis pas certains que les joueurs puissent coupler de cette manière un exercice spécifique sur le fait de verrouiller les bras avec les autres habiletés du placage (appuis fort, épaule forte, fréquence etc…) tout en tenant une situation physiquement éprouvante.

La variation de vos situations d’entraînement est, pour moi, une composante indispensable de la palette d’un entraîneur de rugby. Lors de vos coaching, cela vous permettra de garder l’attention de vos joueurs, et votre capacité à innover les fera adhérer à votre vision et à tout ce que vous leur direz.

A condition de savoir de quoi vous parler !!

Sur cette exercice de rugby sur le plaquage, la vidéo vous montrera des joueurs avec un élastique qui tient leurs mains proches en passant dans le dos. Ils ont donc une résistance qui les empêchera d’avoir les bras écartés jusqu’au moment où l’épaule entrera en contact avec l’attaquant.

Vos joueurs de rugby, lors de leur cadrage défensif seront donc contraint de garder les coudes le long du corps. Nous retrouvons donc toutes les étapes vu préalablement sur le cadrage défensif, avec le fait de défendre à l’intérieur, de passer en fréquence, et de mettre l’appuis fort, et maintenant nous passons sur le rôle des bras.

C’est agréable de voir que les joueurs progressent et maîtrisent de plus en plus de situation et leur complexité.

Cette vidéo d’exercice de plaquage est tournée sur des U18 qui avaient préalablement travaillé sur le cadrage défensif et avaient validé les différentes étapes.

2.2 Engager l'épaule

Le travail de l’impact est peut être le plus difficile dans le geste du plaquage au rugby pour deux principales raisons.

La première est que soit vos joueurs ont des problèmes affectifs pour engager l’épaule sur le plaquage, et il faudra les résoudre en travaillant techniquement pour aller progressivement vers l’impact, mais le gros du travail sera sur les joueurs pour leur apprendre à se livrer. C’est à mon sens le travail le plus difficile pour l’apprentissage du plaquage au rugby.

La seconde raison, est que, si vos joueurs savent déjà plaquer et n’ont pas peur de s’engager, il faudra leur faire réaliser à travail un travail moteur et proprioceptif, comment être plus violent à l’impact.

Comment au delà de faire tomber, faire un plaquage offensif et transmettre les forces pour faire reculer l’attaquant

Toujours sur la capacité de vos joueurs à se positionner correctement avec le dos droit pour engager l’épaule, cette vidéo d’exercice de plaquage au rugby qui peut se rapprocher de la préparation physique intégré propose un enchaînement d’impact avec un travail de technique individuelle.

Plus vos joueurs vont se fatiguer, plus leur positionnement va devenir problèmatique.

Cet exercice de rugby sur le plaquage à pour but de faire sentir d’un point de vue moteur aux joueurs la force qu’ils vont dégager en se livrant sur le plaquage.

En effet, si on veut mettre plus d’intensité, il faudra être capable de se propulser vers l’avant et d’être en total déséquilibre après avoir pousser sur l’appuis fort, jusqu’à ce que l’épaule du défenseur entre en contact avec le bassin de l’attaquant.

Cette vidéo d’exercice sur le punch lors du plaquage s’effectue à 1vs1. Les deux joueurs travaillent en coopération et en réaciton pour le défenseur, à un signal sonore ou visuel.

C’est à vous de définir en fonction de leur habileté sur le punch à complexifier ou non la situation pour rendre la perception et le traitement des informations plus difficile.

Il est important de préciser que nous retrouvons toujours l’appuis fort sur cette situation, mais que ce n’est pas le crière principal que nous cherchons à développer

La première étape lors du plaquage, lorsqu’on veut engager l’épaule, est de s’assurer que le plaqueur aura le dos droit. Cette vidéo d’exercice pour engager l’épaule sur un plaquage au rugby est simplement sur le fait d’avoir un bon positionnement et le dos droit pour impacter.

C’est un travail de technique individuelle à faire avec vos jeunes, dès le plus jeune âge. U14 me semble adapter pour commencer cet apprentissage, car c’est l’âge auquel les joueurs doivent passer le passeport avant, et que ce travail d’engagement et de positionnement est transversal à différentes composantes du rugby

Cet exercice en vidéo d’entraînement sur le plaquage reprend les composantes du cadrage défensif et de l’engagement des joueurs.

Les défenseurs vont devoir successivement impacter 3 boucliers, en commençant par l’impact et le punch sur le premier, la fréquence l’appuis fort et le punch sur le second et sur le troisième le cadrage défensif dans son ensemble et le punch.

L’objectif est de valider l’acquisition des joueurs de l’habilité motrice de l’impact en la recontextualisant progressivement dans un contexte plus large avec le cadrage avant. Il faut réussir à transférer les compétences acquises dans un contexte plus large où les informations à prendre seront plus importantes.

C’est en automatisant et en conditionnant le cadrage défensif que vous pourrez arriver à ce résultat.

J’ai trouvé cet exercice très intéressant car il fait comprendre à nos chers petits rugbyman complètement bloqués sur certains mouvement moteur, que la transmission des forces se fait pour un contrôle de son corps et pas uniquement par la force musculaire.

Cette vidéo d’exercice pour travailler le punch lors de l’impact sur un plaquage au rugby est directement inspiré des sports de combat, avec la transmission des forces lors d’un direct.

En effet, le sportif doit être capable de tourner son bassin pour gagner en allonge, en transmission des forces et donc en puissance.

En effet, si on veut mettre plus d’intensité, il faudra être capable de se propulser vers l’avant et d’être en total déséquilibre après avoir pousser sur l’appuis fort, jusqu’à ce que l’épaule du défenseur entre en contact avec le bassin de l’attaquant.

Une fois vos joueurs à l’aise avec le principe du punch, cet exercice de technique individuelle sur le plaquge au rugby doit vous permettre de valider l’ensemble du cycle sur le punch.

L’utilisation du boudin s’explique facilement pour ne pas fragiliser la ceinture scapulaire et l’articulation de l’épaule sur des contacts qui peuvent s’éviter aux entraînements

Une fois le positionnement des joueurs et le problème affectif de l’engagement de l’épaule réglé, le fait d’ajouter une toute petite contrainte motrice avant le geste va complètement déstabiliser vos joueurs.

Dans cette situation, les joueurs ont un demi squat à faire avant de passer sous un piquer. Cette contrainte pourtant très simple à un impact très important sur la technique de vos joueurs. Ils vont devoir se réorganiser d’un point de vue moteur pour s’adapter à cette contrainte.

Cette vidéo d’entraînement sur l’impact lors du plaquage au rugby est basée sur la perception de l’information des joueurs. Ils doivent prendre une information visuelle et réagir en conséquence pour s’organiser au mieux et garder l’intensité lors de l’impact.

Cette situation se rapprochera de la prise d’information que les joueurs auront à effectuer au match où ils devront garder cette intensité, malgré la prise et le traitement des informations qui les perturbera

Cet exercice de plaquage sur l’impact a été un échec total ! Je me suis planté soit dans l’approche, soit dans les explications, soit sur le contenu de l’exercice en lui même !

Ca arrive ce n’est pas très grave, les joueurs et moi même avons bien rigolé et c’est ce qui compté au final !!!

Ceci est la denière vidéo dans la série du punch et sur l’engagement de l’épaule de vos jouers de rugby sur un plaquage.

Il faut impérativement valider le control moteur de vos joueurs sur leur corps et le geste qu’ils vont engager

2.3 engager l'épaule sur le plaquage

L’impact sur le plaquage au rugby est surement un des exercices les plus difficiles à travailler. Il faut faire passer cete appréhension de livrer son corps et d’aller à la rencontre de l’adversaire.

Les vidéos d’exercices sur la défense au rugby que je vous propose dans cette partie sont focalisées sur le travail autour de la technique individuelle de vos joueurs.

Je rappelle que tous les exercices ne sont pas à prendre, mais ils sont là pour vous inspirer, vous aider à avancer, et à préparer vos joueurs aux conditions de jeu.

Les nouvelles règles du rugby modifient considèrablement la hauteur à laquelle les joueurs peuvent engager le plaquage. Il est donc important de les former dès le plus jeune âge à plaquer sous le ballon.

Cette situation d’entraînement de rugby sur le plaquage a été faîte avant la nouvelle règle, mais en la retrouvant, je me suis rendu compte qu’elle était d’autant plus d’actualité en ajoutant une régulation, la hauteur de tenu du ballon de l’attaquant.

Les vidéos d’exercice de défense au rugby sont nombreuses, et celle ci est uniquement ciblée sur l’action de l’impact lors du plaquage.

L’impact est à travailler après le cadrage défensif.

Cette vidéo de skill travail du plaquage chez des jeunes au rugby est pour réguler et faire progresser sur deux aspects: la hauteur du plaquage, et le positionnement.

En effet, le travail de la technique individuelle sur le plaquage au rugby est indispensable pour progresser et être efficace en évitant les blessures, et en faisant reculer l’adversaire.

Cet exercice de plaquage chez des U16 est uniquement sur la capacité à réagir à un signal, ici un signal sonore, prendre une information visuelle, ici la hauteur du piquet pour passer dessous, et venir impacter.

Engager l’épaule sur les exos de plaquage au rugby est important pour réussir à prendre la ligne d’avantage. C’est le dernier exercice de cette série, et après le cadrage défensif, l’impact, nous passerons sur une grosse partie qui est essentielle, le rôle des bras sur le plaquage, mais avant, regardons cette vidéo d’exercice sur l’impact lors du plaquage au rugby

3. Utiliser les bras sur le plaquage

3.1 Les différentes positions de bras

Cette partie sera consacrée à la présentation de situation d’exercice en vidéo sur les différentes positions de bras que vos joueurs peuvent adopter lors d’un plaquage.

En effet, lors de skill de plaquage au rugby, vous pouvez automatiser le travail d’une position de particulières des bras sur le plaquage, de manière à ce que le corps de vos joueurs l’apprenne, le mémorise et l’automatise afin d’être en mesure de le reproduire “instinctivement”, sans réfléchir à très haute intensité.

Ce travail sur la position de bras lors du plaquage au rugby est trop (ou pas) travaillé lors des entraînements. En général, les coachs parlent (pour certains!) de l’appuis fort, de la fréquence, mais ensuite uniquement de désosser le type d’en face.

L’apprentissage du plaquage au rugby doit être un travail de longue haleine, avec beaucoup d’évolutions et de situations différentes afin de donner aux joueurs la possibilité de s’adapter en match aux situations qu’ils vont rencontrer.

Une fois le cadrage défensif acquis par vos joueurs de rugby sur les séquences d’entraînement et les différents exercices de défense que vous avez mis en place, il faut aborder la partie de l’impact.

L’impact sur un plaquage au rugby se travaillera à travers différents exercices au rugby. C’est une étape important chez les U8 U10 ou U12, chez les débutants de faire passer cette appréhension du contact de l’adversaire. Chez les joueurs sachant ayant déjà passé ces appréhensions et cette “peur” du contact de l’adversaire, cette étape servira pour améliorer la capacité à traverser l’adversaire et à le faire reculer.

Les exercices de plaquage sur l’impact que vous trouverez ci dessous sont répartis en trois parties. Il vous suffira de cliquer le lien correspondant pour accéder aux vidéos d’entraînement.

Vous avez également ci dessous toutes les vidéos dans une seule line! A vous de choisir !

Une autre technique de positionnement des bras sur le plaquage consiste à mettre les deux mains derrière les genoux de l’attaquant et pendant qu’on pousse avec notre appuis fort, on tire sur ses deux bras.

Cela aura pour effet de déséquilibrer totalement l’attaquant, mais attention à la potentielle bascule qu’il va faire pour ne pas vous faire sanctionner.

Dans cette vidéo, je vous explique une méthode pour faire comprendre à vos joueurs de rugby comment utiliser un déséquilibre en fonction de vos bras et vos jambes, en positionnant vos deux bras sur les genoux de l’adversaire.

C’est une prise comme une autre sur le plaquage, et comme je ne le répèterais jamais assez, il est très important que vos joueurs s’habituent à différentes situation pour avoir une capacité d’adaptation en match.

Le côté ludique de cette exercice de plaquage en vidéo, réside dans le fait de sortir des sentiers battus et d’aborder le plaquage comme un cours de lutte au corps à corps pour déséquilibrer l’adversaire. Ces petits training permettent de changer votre façon de coacher, en se mettant en difficulté et en réfléchissant autre sport que le rugby.

La lutte faisant partie intégrante du rugby, il est normal de l’y associer, mais cela vous demandera un peu de compréhension auparavant et surtout de l’adaptation avec vos joueurs en fonction de ce que vous allez voir sur vos situation d’exercice sur la plaquage et la lutte

La façon dont vous allez amener vos exercices de plaquage est très importante. C’est ce qui va conditionner l’attention de vos joueurs, et la qualité qu’ils vont mettre dans l’exercice proposé.

Si votre entrée en la matière n’est pas bonne, vos joueurs ne seront pas concentrés, et vous risquez de vous planter dans votre entraînement, de vous énerver, éventuellement d’avoir des blessés, les joueurs ne prennent pas de plaisir et vous non plus.

Cette vidéo est un warm up (échauffement !!) sur le tackle (plaquage !!) Il est très facile est ludique à mettre en place

Cette vidéo d’exercice de plaquage au rugby traite de l’utilisation des bras. Où positionner les bras sur le plaquage? Au niveau du dos? des jambes? des genoux?

Chaque plaquage est différent et il n’existe pas une seule technique de plaquage. Cela va dépendre de la vitesse d’arrivée des joueurs, du rapport de force (taille, poids etc…) de l’angle du plaquage, des qualités intrinsèques de chaque joueur pour réagir, changer de direction etc….

Dans cette situation d’entraînement, les joueurs vont apprendre à plaquer en utilisant leur bras extérieur uniquement pour faire tomber le porteur de balle en venant chercher l’appuis extérieur de ce dernier.

Cette technique de coaching au rugby est uniquement de la technique individuelle pour vos joueurs. Ils vont s’habituer à de nouvelles contraintes sur le plaquage puisque le geste est imposé et vérouillé.

Une des façons, à mes yeux, la plus efficace de déséquilibrer l’adversaire et de se servir de tout ce qu’on a à disposition pour déséquilibrer et plaquer l’attaquant.

Dans cette vidéo, je vous propose un exercice avec de multiples évolutions pour amener vos joueurs à réaliser un plaquage total. Durant votre cycle de défense, vous pouvez commencer vos séances pendant 10 minutes de cet exercice de plaquage au rugby, afin que vos joueurs automatisent le geste demandé et les différents critères.

Dans un premier temps, le défenseur va apprendre à coller son oreille sur le bassin de l’attaquant pour pousser avec sa tête. En effet la tête est capable de développer de la force pour accentuer le plaquage é venir.

Il positionnera ensuite une main derrière le genoux de l’attaquant et une main dans son dos.

Il pourra tirer le genoux vers soit, et tirer le dos de l’adversaire vers le sol. Cette vidéo d’entraînement sur le plaquage au rugby est intéressante car elle va vous permettre de visualiser les différentes évolutions de la situation pour la complexifier au fur et à mesure et terminer avec le geste du plaquage en entier.

Cette vidéo d’échauffement sur le plaquage au rugby est une évolution de la vidéo précédente, dans laquelle les joueurs seront debout.

Je ne l’avais pas du tout prévu dans la séance, mais j’adore, si une situation plaît aux joueurs, rester dessus et la décliner quitte à bazarder le reste de mon entraînement. Je pars du principe que le plaisir doit être le centre de nos préoccupation quel que soit le niveau de jeu.

A un niveau amateur, ce n’est pas grave de ne pas « boucler à tout prix » les exercices d’entraînement que vous aviez prévu, si vos joueurs passent plus de temps sur un thème et qu’ils intègrent des habiletés motrices et progressent tout en se faisant plaisir.

Cette vidéo est donc une simple déclinaison d’un exercice sur la proprioception au plaquage !

Cet exercice de défense au rugby est sur le plaquage de côté. Dans la situation précédente, les joueurs étaient sur de l’apprentissage moteur, la découverte d’un nouveau geste, d’une nouvelle habileté motrice.

Dans cet entraînement de rugby sur le plaquage, les joueurs avaient compris le mouvement pour venir prendre l’appuis extérieur du porteur de balle, et ils devaient donc le recontextualiser sur un plaquage de côté sans incertitude.

En revoyant cette vidéo quelques années après en faisant le site (et oui cela fait quelques années que j’ai de nombreuses vidéos d’exercice rugby en stock!!), je me suis rendu compte que les joueurs avaient eu du mal à transposer l’apprentissage moteur de la position du bras sur le plaquage de la séquence précédente à une situation avec plus de vitesse exactement sur le même geste.

Je pense que sur cette vidéo d’exercice plaquage, si vous voulez travaillez les skills de vos joueurs, vous devrez, comme consigne en tant que coach, leur demander de garder un bras dans le dos pour voir comment la situation se passe.

Cette vidéo d’exercice sur le plaquage est basée sur la proprioception. La proprioception qu’est ce que c’est? C’est la perception, consciente ou non, de la position des différentes parties du corps.

En gros, quand vous êtes assis, vous savez que vos fesses sont en contact avec le canapé, car c’est mou, ou avec le sol car c’est dur. Vous n’avez pas besoin de voir pour savoir.

L’aspect proprioceptif dans le travail du plaquage est très important, car c’est la qua votre corps va devoir sentir les différentes pressions qui vont s’exercer sans les voir, pour s’adapter et répondre au mieux à ces contraintes.

L’entraînement de la proprioception sur le plaquage au rugby n’est pas très difficile. Vous pouvez la mettre sur des joueurs qui commencent au contact avec les yeux fermés. Plus de perception visuelle, les joueurs vont devoir prendre les information avec d’autres sens !

La technique individuelle de plaquage au rugby est complexe, et j’espère que cette vidéo d’exercice vous permettra de faire prendre conscience à vos joueurs, de l’importance du ressenti lors du plaquage

Je vous partage ce que j’aimais bien c’était la discipline et l’entraînabilité de ces joueurs. Ils étaient tellement mordu de rugby qu’ils faisaient tout et bien.

Cette situation de travail du plaquage au niveau des chevilles va pour moi dans un échauffement ou sur de l’acquisition d’habileté motrice pour aller directement avec les deux bras au niveaux des genoux ou des chevilles.

Aller chercher bas sur le plaquage est indispensable pour ne pas se faire sanctionner. La répétition amène à la régularité, et le fait de répéter sans intensité permettra à vos joueurs d’assimiler et de reproduire ensuite le plaquage aux chevilles ou aux jambes avec plus d’intensité

3.2 Casser le raffut taper dans le ballon

Découvrez la vidéo de présentation

Casser le raffut exercice vidéo et finir le plaquage

Cette vidéo est sur l’enchaînement de tâche pour automatiser le fait de casser le raffut. Je pense qu’il est possible de la faire varier en ajoutant plus de mouvement pour le plaqueur.

Comme nous l’avons vu précédemment, ajouter une tâche à réaliser avant une habileté motrice simple, permet de complexifier le geste. Dans cette situation d’entraînement sur le plaquage au rugby, je cherche à automatiser le fait de casser le raffut, et pour cela il va falloir coordonner l’oeil et la main pour bien réaliser le geste

Cette vidéo d’entraînement au plaquage commence par un « shadow », c’est à dire un travail sur le geste sans opposition, juste sur le contrôle du corps des joueurs sur un mouvement qu’ils ne connaissent pas.

Au fur et à mesure de l’entraînement, on ajoute un opposant puis de l’incertitude pour permettre au joueur de transposer cette habileté motrice avec de l’incertitude et de l’opposition. C’est le shéma classique de l’apprentissage d’un geste technique.

Pour casser le raffut, il faudra que vos joueurs comprennent à travers ces skills de défense que la façon de repousser le bras de l’attaquant dépendra de sa position, du rapport de force et de la capacité du joueur à réagir quand il verra que l’attaquant veut mettre son raffut

Pour casser le raffut il existe plusieurs moyens en fonction de la position des joueurs, du rapport de force etc…

Dans cette vidéo, l’exercice consiste à avoir une garde de boxe et d’utiliser une parade de sport de combat pour désaxer le bras de l’attaquant.

Le rugby n’est pas un sport fermé avec des habiletés très fermées comme le tennis. Il y a effectivement l’incertitude liée à l’adversaire. Recontextualiser un geste de boxe sur l’apprentissage du plaquage, est un exercice intéressant.

En effet un raffut peut se rapprocher d’un jab ou direct en boxe. Utiliser une parade patte de chat (boxe française) ou de krav maga en tapant avec son avant d’un coup sec pour détourner le coup (et ici le raffut) peut s’avérer d’une efficacité redoutable !

Et puis si ça ne sert pas, cela reste une chose que vos joueurs auront apprise sur une séquence d’entraînement sur le plaquage !

Une vidéo d’exercice sur le plaquage basée sur la mobilité articulaire du coude, et sur comment jouer avec pour se défaire d’un adversaire qui nous raffute, et éventuellement nous agrippe par le maillot pour nous tenir à distance.

Une fois n’est pas coutume, mais je sors des sentiers battus du rugby pour rentrer dans un exercice qui se rapprochera plus du grapping dans les sports de combat. En effet, ce sont des techniques de corps à corps pour se défaire de sont adversaire et se libérer de son emprise.

Dans cette situation, les joueurs revoient plusieurs façon de casser le raffut, puis je les initie à la façon d’appuyer sur le coude, pour leur montrer comment il est possible de faire lacher prise facilement à son adversaire.

La technique individuelle au plaquage se travaille à travers des skills et les vidéos d’entraînement et d’exercices que je propose essaient de se rapprocher un maximum du développement de cette technique individuelle.

Cette situation d’entraînement est une situation qui intervient dans des cas très particuliers. Lorsqu’un joueur attaquant a franchi, qu’il se dirige vers l’en but pour marquer, ou que le défenseur est en poursuite.

Il consiste à permettre au défenseur d’apprendre à taper dans la balle pour faire « dégueuler le ballon » à l’attaquant.

Cette vidéo d’exercice sur taper le ballon est ludique, permet aux joueurs de répéter un grand nombre de fois, et surtout de développer et acquérir une autre habileté motrice.

Vous me direz peut être que c’est une situation qui n’arrivera pas souvent, mais pensez à une chose. Si vos joueurs, deux fois dans la saison de rugby, en plein match, réussissent à vous sortir d’une situation de marque en tapant le ballon de l’attaquant c’est gagné !

Le rugby est un sport compliqué, et c’est l’accumulation de détail qui vous permettre de réussir à faire les joueurs individuellement et la performance de l’équipe.

Cet exercice sur la défense individuelle au rugby permettre à vos joueurs de s’adapter sur leur façon de plaquer en fonction du retard qu’ils auront par rapport à l’attaquant

Cette vidéo d’entrainement sur le plaquage n’est ni plus ni moins qu’une évolution logique en mettant en jeu la vitesse de réaction du joueur pour réagir à une perception visuelle de l’information.

Il est important de préciser que vos joueurs doivent déjà maîtriser l’habileté motrice pour casser le raffut lorsqu’ils plaquent avant de passer la dessus.

3.3 Déséquilibre sur le plaquage

Les points de déséquilibre au rugby permettent à vos joueurs de comprendre où et comment appuyer pour déstabiliser un adversaire.

Ce sont des techniques souvent utiliser dans les sports de lutte ou les pratiquants cherchent à faire tomber leurs adversaire. Au rugby, nous cherchons à plaquer pour faire tomber, mais sur des séquences au corps à corps, le geste parfait du plaquage, avec le beau cadrage, l’appuis fort tralalala et tralala !

Ca n’existe plus ! C’est sauve qui peut il faut arrêter le joueur et le faire tomber le plus rapidement possible avant qu’il ne gagne du terrain !

C’est dans cet état d’esprit que j’ai initié des joueurs à quelques techniques de grapping et de combat ou lutte, pour les faire progresser sur le geste du plaquage au rugby et l’adaptation qu’ils sont capables d’y mettre

Dans les vidéos de cette séquences, les exercices sont sur des points de déséquilibre et des techniques de combat au bord de ruck essentiellement

Cet entraînement de rugby propose une initiation sur les points de déséquilibre, afin que les joueurs comprennent qu’il existe différents leviers pour faire tomber un adversaire.

C’est une vidéo que je trouve intéressante pour sortir des chemins habituel, et donner des notions à travers cet exercice de plaquage aux joueurs

Cette exercice de plaquage peut également très bien convenir pour faire passer les appréhensions du plaquage et la peur de certains joueurs.

La défense en bord des rucks sur des séquences de pick and go est particulière. En effet, il n’y aura pas de joli cadrage défensif et de plaquage d’école. On essaie d’amener l’attaquant le plus rapidement au sol pour qu’il ne gagne pas de terrain, surtout si il est en zone de marque !!

Cette vidéo vous propose des petits skills sur des exercice de plaquage pour défendre au proche.

Cette vidéo a été faîte avant la réforme de la hauteur du plaquage, et il vous faudra la modifier et l’adapter en fonction du règlement qui change pour l’adapter à vos joueurs du rugby.

5. Double action

Cet exercice vidéo de rugby sur le plaquage est fait sur des U12. L’objectif est de réussir à leur faire comprendre l’importance de se relever le plus rapidement possible.

Les joueurs de rugby, à cet âge là, sont encore jeune, mais une initiation peut s’avérer utile pour certains, et inefficace pour d’autrs.

Les exercices de rugby sur le retour au jeu sont généralement travaillé sur des effectifs plus âgés à un niveau de compétition supérieur.

Dans ce cas présent, cette initiation a servi pour 3 ou 4 joueurs dont 2 qui sont partis sur un niveau supérieur par la suite.

Vidéo entraînement retour au jeu exercice rugby

Cette vidéo d’exercice sur le plaquage est simplement la suite de la premiere présentée avec une action motrice à réaliser avant de planter ses appuis au sol, afin de perturber les joueurs et de leur faire perdre leurs repères.

C’est une petite complexification de l’exercice de retour au jeu au rugby

Philosophie et tarif

J’ai commencé par poster des vidéos sur Youtube car le rugby c’est ma passion et cela permet de donner des idées aux entraîneurs et éducateurs. Avec le temps que je passe dessus et les coûts du site, je mets un place un abonnement pour une base de donnée d’exercices, d’explication, analyses de jeu et philosophie en tentant de rester le plus neutre possible.

Chaque éducateur/entraîneur à des situations, exercices et jeux intéressant à proposer, et le but est de faire grandir la base de données au fil des ans ! Si vous avez une super situations sur laquelle les joueurs s’amusent et progressent, envoyez la mois que je la relaie sur le site !

Exercices et skills

7€ mois sur 1 an
  • Accès à tous les exercices
  • Des exercices variés expliqués
  • Du contenu dès U6 au sénior
  • Des analyses sur des points spécifiques du rugby

échanges et

PARTAGE par mail ou tél
  • Echanger des idées et exos
  • Partage de vidéo et contenu
  • Possibilité intervention en club
  • Une communauté d'entraîneurs pour rendre notre rugby meileur

Base d'exercices

Une base d'exercices pour les U6 U8 au rugby sous formes de jeux. Vous trouverez de nombreuses ressources pour donner du plaisir à vos jeunes et les faire adhérer à notre sport. C'est un abonnement à 7€ d'une durée de 12 mois
7.00€

then 7.00€ per Mois for 11 more Mois

Number of courses 1
U6 U8 Coaching
GET IT NOW